recherche mobile

Depuis le mois d’août 2017, plus de 50 % des recherches sont faites sur mobiles

C’est Google qui l’a annoncé dans un communiqué. En France le mobile vient de dépasser le desktop en terme de recherche et c’est la première fois que cela arrive. Google en profite pour rappeler l’importance du temps de chargement des pages. Près de la moitié des utilisateurs de smartphone pourrait abandonner leur visite mobile si la page prend plus de 3 secondes à se charger.

Jalil Chikhi, Industry Director chez Google : « Il s’agit d’un tournant suite l’évolution croissante des usages des consommateurs et qui nous fait dire aujourd’hui à quel point les marques et leurs agences doivent intégrer le mobile dans leurs stratégies de communication ».

Le temps de chargement d’une page mobile est déterminant

Les internautes sur mobile ne souhaitent pas attendre plus de 3 secondes pendant le chargement d’une page. Au-delà, selon Google, chaque seconde supplémentaire voit s’évaporer 10 % des audiences.

D’après les sources Google Data, le temps moyen de chargement des pages sur mobiles en France est de 8,8 secondes, ce qui la place 7e sur les 15 pays d’Europe (étude sur plus de 6 millions de sites web testés en août 2017). Le temps moyen de chargement est de 9 secondes. En tête du classement on trouve l’Allemagne avec 8,1 seconde. La Turquie est en dernière place avec un temps moyen de chargement de 10,3 secondes.

Google propose un outil « test my site » pour tester la vitesse de votre site sur mobile. Cet outil permet de connaître quelles sont les améliorations à apporter pour réduire le temps de chargement des pages.

Outil Google - tester la vitesse de chargement d'une page mobile

Source :
www.ecommercemag.fr – La moitié des utilisateurs susceptibles d’abandonner leur visite mobile au delà de 3 secondes de chargement
>www.strategies.fr – Le mobile dépasse l’ordinateur dans le search

Auteur : Denis ALLARD

Denis ALLARD
Rédacteur Web sur le blog studiovitamine depuis 2009, j'ai pu mesurer l'évolution fulgurante du web, des nouvelles technologies, du e-commerce... Quand je n'écris pas pour le web, je me consacre à l'ergonomie, au référencement naturel et à la formation universitaire des futurs concepteurs de sites...

Commentaires Facebook

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *