Amazon Dash Button

Amazon Dash Button dispo en France dès aujourd’hui

Aujourd’hui Amazon lance en France ses Dash Buttons pour réaliser des commandes en un clic

Les boutons connectés d’Amazon ont fait leur apparition aux États-Unis le 1er avril 2015. Le succès n’a pas tardé. Amazon estime que ses consommateurs ont en moyenne quatre boutons dans leur foyer.

Daniel Dausch, d’Amazon USA interviewé sur le site lsa-conso.fr :

“Nous recevons une commande toutes les trois minutes en général depuis les boutons Dash. L’activité devient tellement importante, que certains produits commandés chez Amazon le sont davantage depuis les boutons Dash que depuis le site internet ou l’application mobile.”

 

Grâce à ses Dash Buttons, Amazon souhaite éviter à ses clients de se déplacer pour acheter les produits les moins glamours, mais qui restent néanmoins indispensables.

Daniel Dausch :

“Nous sommes dépendants de beaucoup de produits du quotidien dans nos foyers, dont le ravitaillement reste un moment pénible pour de nombreux consommateurs. Personne n’est emballé à l’idée d’aller acheter du détergent pour nettoyer sa salle de bain, ce n’est pas comme acheter des chaussures ou une bouteille de vin.”

 

Amazon Dash Button

Vous configurez votre bouton Dash préféré via une application Amazon sur smartphone et vous le scotchez au mur. Pour passer commande, il vous suffit de cliquer sur le bouton. Amazon vous envoie en temps réel une notification à chaque commande effectuée. Aucune autre commande ne pourra se faire tant que la commande précédente n’a pas été réceptionnée. Et vous pouvez vous désister avant que le produit arrive à destination.

Amazon reste un e-commerçant, donc il réserve ce service aux membres Amazon Premium pour 4,99 euros par bouton.

 

Sources :
> amazon.fr : Amazon Dash Button
> lsa-conso.fr : Dash : les boutons connectés d’Amazon débarquent en France

Auteur : Denis ALLARD

Denis ALLARD
Rédacteur Web sur le blog studiovitamine depuis 2009, j'ai pu mesurer l'évolution fulgurante du web, des nouvelles technologies, du e-commerce... Quand je n'écris pas pour le web, je me consacre à l'ergonomie, au référencement naturel et à la formation universitaire des futurs concepteurs de sites...

Commentaires Facebook

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *